Logo_Carré_CR.png

Bienvenue au Comité régional Occitanie des clubs alpins français et de montagne

Camp IV 2018 en Ariège


CR d’Eric, responsable FFCAM jeunes Occitanie

3ème Camp IV ariégeois créé par la FFCAM en mémoire du célèbre camp de grimpeurs dans la vallée du Yosémite aux Etats Unis, ce rassemblement de jeunes s’est déroulé sous un soleil radieux et des températures très agréables.

Chaque année, les clubs sont plus nombreux à se retrouver. 120 participants cafistes jeunes et leurs encadrants venant de Toulouse, Tarbes, Pau, Huskies de Juillan (65), Saint-Gaudens, Albi et Nîmes, ont pu profiter d’une région propice à l’escalade avec de nombreux sites variés autour de Tarascon : Calamès, Junac, Roche Ronde, Auzat, le Quié de Sinsat, la falaise de Verdun, le Quié d’Urs, la Dent d’Orlu…

Car souvent les écoles d’escalade des clubs se déroulent en salle avec des cours hebdomadaires. Ce premier stage après la rentrée de septembre permet souvent de découvrir l’escalade sur site naturel, se perfectionner, améliorer son placement des pieds et bien sûr de maîtriser toutes les techniques de sécurité afin d’évoluer dans des falaises et parois d’une à plusieurs longueurs.

Cela a permis pour certains jeunes aguerris d’obtenir leur unité de formation en escalade en salle et en falaise, premiers pas vers un brevet fédéral d’encadrant initiateur escalade ;

Même si la priorité était l’escalade, le coté aventure des écoles CAF était présent ;  certains ont pratiqué la randonnée, l’orientation et la spéléologie avec 2 groupes encadrés par un moniteur de Montcalm Aventure, sans oublier les grandes voies..

Le gîte des Oustalous est idéalement placé et très pratique pour accueillir un gros groupe. Il permet aussi à tous les clubs de pouvoir s’organiser en toute liberté afin de profiter de la région. Certains sont d’ailleurs allés faire un plouf aux thermes d’Ax en soirée.

Le rendez-vous est déjà pris pour l’année prochaine…

 

Vu et vécu par un jeune de Tarbes, le compte-rendu d’Alexandre :

Premier jour, on se retrouve à Tarbes, 18 au départ (13 jeunes et 5 encadrants) pour un stage qui s'annonce très bien. Tout le monde a l'air motivé malgré quelques signes d'engourdissement liés à un réveil matinal pour certains.

Direction l'Ariège pour 4 jours d'escalade. On arrive en fin de matinée à notre hébergement (complexe des Oustalous) pour commencer à s'installer, poser les affaires.

Une fois le matériel prêt, nous partons vite comme souvent pour Calamès. Certains vont faire de la couenne au secteur « Grande dalle », les plus jeunes et débutants vont au secteur initiation pour grimper en tête, apprendre les manipulations et techniques de sécurité, le rappel… et la cordée Paul-Alexandre-Théo part dans une grande voie : « pilier des cathares » avec variante « mandarine mécanique » pour le début. Malgré un temps incertain de prime abord, il fit très beau. Un blessé de guerre le premier jour, Théo s'est fait une grosse entorse dans la descente ce qui lui a valu de ne plus pourvoir faire le reste du stage.

Le deuxième jour le groupe se divise en plusieurs parties, d'un côté un petit groupe part grimper en couenne dans le secteur roche ronde avec une petite marche d'approche sympathique. Il faut tout de même faire attention à ne pas bifurquer trop tôt pour ne pas se perdre. Le site est agréable, avec un style de grimpe assez fin. Bravo à Paul pour sa première 6b en tête ! En revanche, les deuxièmes longueurs ne sont pas à conseiller car trop végétatives. Le second groupe va à la salle d’Auzat le matin pour vérifier l’assurage en faisant une école de vol, réviser les nœuds…. Puis l’après-midi, Axelle, Robin, Samuel sont parties faire de la spéléo encadrée par un BE de Montcalm Aventure tandis que les autres terminaient sur l’école de granit d’Auzat toute proche. Globalement encore une journée exquise à tout les niveaux, aussi bien le temps que la grimpe. Théo nous quitte le soir (il ne devait rester que le week-end).

Le troisième jour, réveil matinal pour certains, 3 cordées partent direction Dent d'Orlu. Après une marche d'approche d'environ 1 heure les trois cordées se lancent respectivement dans Fleur de Rhodo, Supersé et A bisto de nas (10 ou 11 longueurs). Très belle ascension malgré l’arrivée précoce de l’ombre pour une cordée plus lente. Une fois arrivés en haut, la vue est magnifique et très dégagée. Pique-nique contemplatif puis descente un peu mouillée au début.

Les autres n’étaient pas en reste puisque Zoé, Jules, Toscan encadrés par Eric gravissaient leur première grande voie Prélude à Calamès. Robin, Vlad, Nathan, Samuel s’entrainaient aux manipulations en enchainant deux longueurs à côté et redescendant en rappel. Tout le monde s'est bien donné.

Déjà le dernier jour, plusieurs groupes se forment de nouveau, les meilleurs se rendent à la Falaise de Verdun pour une escalade de 5b à 6c+. C'est l'occasion de se tester dans son niveau maximum et se repousser ses limites pour progresser. Le style d'escalade est plutôt en fissure ou avec des petites réglettes. Le reste du groupe se rend à Roche Ronde, là aussi en grimpant dans son niveau maximum de 5a+ à 6a et apprécier les progrès faits au cours de ce stage.

Retour au complexe des Oustalous pour prendre un dernier goûter, finir de nettoyer et peaufiner le départ. Les sourires sur les visages de chacun montrent le plaisir qu'ils ont pris dans ce stage.

Tous les soirs, l'ambiance était conviviale agrémenté de discussions passionnées, du remplissage argumenté du livret d’escalade, de projection de films et de jeux. Tout le monde a participé à l'intendance, plusieurs personnes ont ramenées des gâteaux ce qui était appréciable.

Share
Compteur d'affichages des articles
256185