Logo_Carré_CR.png

Bienvenue au Comité régional Occitanie des clubs alpins français et de montagne

WE 3 : Fin du stage initiateur Alpinisme Terrain de Montagne, au Caroux 26-27 mai 2018


Dernier we de formation en terrain de Montagne pour les 18 jeunes initiateurs que nous sommes. Direction les gorges d’Héric dans le Caroux, spot très convoité pour les formations grâce à son fameux pont ! Anciennement utilisé comme voie ferrée et aujourd’hui réhabilité en piste cyclable, nous avons plutôt utilisé sa verticalité pour ‘’maniper’’ ! Depuis le simple rappel, au passage de nœud, rajout de corde et secours de blessés, nous avons fait presque autant de nœuds sur corde que dans nos esprits. Heureusement, toutes les ‘’nouilles’’ finissent par s’éclaircir avec un peu de temps, d’abnégation, et de quelques machards… On finit la journée sur le rocher de la tête de Braque : entraînement au raboutage de cordes sous tension et sauvetage en paroi. Complexe par ces multiples étapes et éreintante (heureusement que les blessés n’étaient pas en si mauvais état que ça … !), cette dernière manip nous invite autant que possible à prévenir ce genre de situations délicates…

20h, Bibi sonne l’heure de la retraite, ouf !, un peu plus et on mélangeait tout ! Apéro et grillades sur la terrasse du gîte au son des cigales.

Dimanche 27:

Permission de Bibi pour aller grimper au Yosemite du Caroux : « La Grande Paroi »! Bon, on cherche encore le  « Noz » quand même … ;). La marche d’approche tant redoutée s’avère finalement facile et bien fléchée.

Six cordées parallèles dispatchées dans « La classique du Mur » (x2), « La directissime du Pilier », « Voie Carolive », « La classique du Pilier » et « Amédée Mazas ». Tout juste les chaussons aux pieds, l’orage gronde et quelques gouttes tombent déjà… Notre motivation aura raison des nuages et l’on grimpera finalement dans des conditions idéales avec une petite brise et un soleil voilé. Habitués aux dalles lisses ou aux « gouttes d’eau » du calcaire, ce gneiss lité aux yeux multiples, typique du Caroux, aux reliefs parfois un peu ronds et souvent très fissuré offre une grimpe bien différente mais tout aussi agréable. Piliers verticaux, petits surplombs ou succession de dièdres, il y en a eu pour tous les goûts et tous les niveaux. Sortie en haut vers midi. L’odeur des genêts en fleur accompagne notre retour aux voitures ; derniers regards sur ce paysage sauvage, atypique et charmeur.

3 stages, 3 lieux (Pineta, Ariège et Caroux), 3 activités (Cascade de glace, couloir de neige et escalade en rocher), 11 nouveaux initiateurs et des tonnes de notions et de manip apprises et à retenir! Un grand merci à nos encadrants (Bibi, Bruno, Eric, Romain) pour leur investissement et la patience qu’ils ont eu pour nous transmettre leurs expériences ! Il ne reste plus qu’à pratiquer  (enfin peut-être pas tout quand même…).

Share
Compteur d'affichages des articles
216129